Neurotypologie by Olivier Verraver

"It is up to each person
to recognize his or her
true preferences."
Isabel Briggs Myers

01.

Neurotypologie & Médical

Pour les professionnels de la santé, être confronté à des plaintes récidivantes malgré des soins bien conduits est chose fréquente. Les tableaux cliniques où les protocoles classiques ne sont que peu ou pas efficaces sont une indication privilégiée pour la neurotypologie®. Le traitement mis en place tient-il compte de la coordination motrice préférentielle ?
Si non, mauvaise coordination, contraintes intenses, crispation, douleur, ...

02.

Neurotypologie & Sports

Exprimé dans son profil, le geste est aisé et naturel.
Les besoins et les qualités naturelles du sportif sont souvent en inadéquation avec un entraînement ou une préparation physique standardisée dans son approche.
Pourtant, les préférences motrices devraient être prises en compte dans l’exercice d’un sport.

03.

neurotypologie & entreprises

Sortez des sentiers battus, identifiez le profil type d’une entreprise ou de ses collaborateurs et comparez ces données à celles d’autres groupes, d’autres clients ou de vous-même :
voilà une formule de grande valeur pour bâtir des relations plus solides !
L’analyse du poste de travail couplé au profilage moteur permet également de mettre en lumière une ergonomie plus adaptée.

04.

Neurotypologie & Ecoles

La neurotypologie® doit nous permettre de ne plus penser que ce qui est bon pour nous est forcément bon pour les autres, que si les élèves n’apprennent pas comme on leur enseigne, il faut qu’on leur enseigne comme ils apprennent.

Bienvenue sur le site neurotypologie

Le cerveau est la tour de contrôle du corps humain. Il est programmé pour gérer des millions d’ordres chaque jour.
Si bon nombre de fonctions cérébrales sont identiques chez tous les individus, il en existe également énormément qui ne le sont pas.

Récemment, des scientifiques new-yorkais (J. S. Edelstein et al.) ont mis en évidence par IRM l’existence d’une empreinte cérébrale du tempérament. Cette étude objective les recherches de Katherine Cook Briggs et Isabel Briggs Myers qui ont développé l’outil psychotechnique le plus utilisé au monde, le MBTI® qui décrit 16 profils psychologiques.
Certaines zones de notre cerveau sont donc bien dominantes par rapport à d’autres. Il est latéralisé.

Si le MBTI® met en avant des préférences psychologiques, la méthode Action Types® décrit des préférences motrices.

Le lien entre les profils, le cerveau et la motricité humaine est donc établi. Notre manière de bouger constitue ainsi la signature motrice de notre personnalité, c’est la neurotypologie décrite par le suisse Olivier Bourquin.

Nous réfléchissons et bougeons tous mais nous le faisons pas de la même la manière!

Ces différences font que nous avons aussi des besoins différents au niveau des nutriments et de notre alimentation.

La neurotypologie vous propose d’apprendre à respecter vos préférences pour être plus en accord avec vous-même, respecter votre corps au niveau de votre ergonomie et de votre gestuelle, tant dans la vie de tous les jours que dans le sport de haut niveau.